lundi 8 avril 2024

Billet d'humeur qui relie jeux et litterature sur les droits d'usage .. Un petit coup de gueule

 Sur ce blog j'ai déjà partagé des conférences ayant eu lieu sur des festivals qui m'ont particulièrement éclairée, touchée .
Ces conférences sont très intéressantes et je ne peux que conseiller de prendre le temps de les écouter.

Néanmoins dans les dernières minutes  de certaines, un sujet remonté, qui je le sais est aussi en débat devant le GIJS,  m'a quelque peu crispée et j'ai cru y revoir l'ombre de débats déjà rebattus ailleurs, que j'ai vécus dans d'autres horizons professionnels assez proches.

Aussi j'apporterai mon témoignage en forme de coup de gueule sur le sujet qui ne demande qu'à être enrichi d'autres points de vue pourvu que l'échange se fasse en bonne intelligence.

le sujet est sur les droits des auteurs de jeu pour l'utilisation de leurs jeux dans la sphère publique

Je suis franchement étonnée de voir les passeurs de jeu comme les bars à jeux , ludothèques soupçonnés de spolier les auteurs en présentant les jeux dans leurs structures et ce d'autant plus que lors des rendez vous avec les éditeurs, ceux ci nous demandent d'allier la démonstration d'un jeu à une possibilité d'achat car c'est en jouant qu'on prend l'envie de passer à l'acte d'acquisition.
J'ai toujours considéré que les règles, pouvaient être un barrage pour nombre de gens à jouer . Je passe beaucoup de temps à les apprendre et trouver le moyen non seulement de les expliquer mais aussi de faire rentrer les visiteurs dans un jeu.
Je crois ainsi contribuer au développement de ce loisir
J'en veux pour preuve mes visiteurs au ludogîte qui découvrent les jeux et repartent  un peu joueurs mais aussi les joueurs que j'accueille dans notre maison jeux d'Uzerche  qui ont appris avec ces soirées à découvrir les jeux contemporains et aussi à défricher leurs goûts pour ne pas se tromper de jeux qu'ils offrent ou achètent pour leur propre compte ... 

Ma boutique de jeux m'a confirmé que ces joueurs lui rendaient ainsi visite et achetaient sur mes recommandations et les leurs puisqu'ils avaient acquis des connaissances pour  mieux formuler leur demandes.

II y a presque 10 ans le même débat agitait les lectures à voix haute pour lesquelles les auteurs (et surtout leurs représentants) tentaient de réclamer des droits sur ces opérations auprès de publics jeunes ou moins jeunes
Ce sont ces mêmes auteurs qui ont œuvré pour que cette mesure ne soit jamais mise en application pour permettre l'accès à la littérature par le média de personnes qualifiées.
Ainsi se feront les jeunes lecteurs qui réclameront des livres à leurs parents et deviendront des lecteurs adultes .
Quant aux lecteurs adultes ils puisent dans ces moments des idées de lecture , discutent et alimentent ainsi leur passion du livre
Le milieu du livre l'a bien compris ! Il y a un fort besoin de cette émulation pour qu'il continue d'exister et se développe !
Et c'est justement l'approche culturelle qui a fait rétropédaler cette action lancée par je ne sais quel biais.
Daniel Pennac (au nom d'un collectif d'auteurs) étant lui même monté au créneau auprès des législateurs pour en dénoncer l'absurdité !
Il n'en reste que quelques miettes ..des autorisations qu'une poignée d'éditeurs exigent.

Dès sa suggestion , l'application de cette mesure était presque avortée: d'abord il y avait  eu consensus sur l'exception pédagogique en milieu scolaire, et puis elle a été étendue à la lecture publique dans les médiathèques , et puis aux associations qui œuvrent pour que tous accèdent à la lecture telle lire et faire lire et finalement le constat a été qu'on ne pouvait proposer une telle mesure ! Que ça écarterait de la littérature trop de gens !

Évidemment je ne parle pas là d'adaptation au théâtre d’œuvres littéraires  qui quant à elles sont soumises à accord et transmissions de droits.

Pour moi le milieu du jeu se fourvoie car avant même d'être reconnu  comme objet culturel il commence à viser la scie de la branche sur laquelle se développe le jeu.
Que les auteurs soient mal rémunérés, c'est sans doute vrai ...mais taxer ceux qui contribuent à développer un secteur de niche pour qu'il grandisse me semble ignorer complétement le peu de connaissance du grand public pour a le jeu qu'on défend ici ...
IL se place dès lors comme un objet de consommation qu'il faut préserver de toute utilisation commerciale ....
Ce n'est pas mon approche du jeu , ni des lectures que je fais auprès des enfants ! Pour moi c'est le même combat !
Ainsi les leçons de l'expérience avortée autour du livre n'ont pas été tirées !

Je sais bien que nous vivons sous emprise de la financiarisation de tout mais de grâce, que  les objets culturels essaient de ne pas s'y inscrire !
Sachez qu'en milieu rural, garder une librairie repose souvent sur les commandes que lui font la médiathèque municipale !

Comme pour le théâtre il devra y avoir des limites ....mais on est loin d'exploiter des salles entières sur un jeu dans les bars à jeux , ludothèques voire pour ce qui nous concerne plus précisément les ludogîtes.

J'enrichis ma ludothèque sur mes propres deniers pour mes visiteurs et la charte des ludogîtes y contraint tous les ludogîtes adhérents, et par là je rémunère toute la profession du jeu.

Quant à l'association que nous avons créée "Des ânes et des jeux" pour vivre avec les adhérents des soirées jeux , outre les jeux que nous mettons à disposition, nous avons acheté le local, payons assurance abonnements et le chauffage sur nos propres deniers juste pour le plaisir de ce moment convivial et pour  amener des gens à découvrir ce  pan de notre culture que sont les jeux ... Je ne parle même pas du temps que j'y consacre sans contrepartie...et ce comme beaucoup d'associations autour du jeu !

 Si certains se servent plus que d'autres dans la filière, il ne me semble pas que ce soit les bars à jeux ni ludothèques !
 Si j'ai jusque là toujours voulu mettre en avant les acteurs de la filière, j'avoue que cette approche me rebute non parce qu'elle me touche directement (le temps que ça sorte , je serai sans doute incapable de continuer ma contribution au jeu...n'étant ni immortelle, ni protégée des usures du temps) mais parce que le jeu était pour moi un média qui avait besoin de l'humain pour se développer, qui se partage entre amis aussi ... un petit coin d'humanité ...

Est il en train de fracasser par l'action de ceux là mêmes qui aimeraient le voir reconnu ?

Les conférences en référence:
 
𝐀𝐮-𝐝𝐞𝐥𝐚̀ 𝐝𝐮 𝐝𝐢𝐯𝐞𝐫𝐭𝐢𝐬𝐬𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭  
Cette conférence explore le contraste entre le jeu de société et d'autres formes artistiques dans leur traitement des sujets sérieux. Nous analyserons les raisons de la réticence du jeu à aborder des thèmes graves, examinant la nature ludique du médium et d'autres facteurs sociaux. En mettant en lumière le potentiel du jeu de société pour traiter des sujets sérieux de manière interactive, la conférence présentera des exemples de jeux réussissant à aborder ces thèmes avec sensibilité. Nous réfléchirons également à élargir le jeu de société en tant qu'expression artistique, explorant son rôle dans la discussion des enjeux contemporains.
Conférence animée par Gaëtan Beaujannot, enregistrée à Cannes le 24 février 2024 à l'occasion du Festival des Jeux Cannes , et à revoir sur la chaîne de Un monde de jeux :
𝐀𝐯𝐞𝐜 𝐥𝐚 𝐩𝐚𝐫𝐭𝐢𝐜𝐢𝐩𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐝𝐞 :
- Henri Kermarrec Auteur, Prix Lizzie Maggie
- Yoann Brogol - Editeur - Subverti Fondateur de Subverti
- Florent Toscano - Editeur - OPLA éditions
- Mathieu Rivero - Auteur, Ecrivain, journaliste
 
Et celle en diffusion après le festival Rennes en jeu: Petite histoire du Jeu de Société
Conférence donnée par Henri Kermarrec, organisée par la Toile Ludique Rennaise le samedi 3 février 2024 lors du festival Rennes en Jeux. 
Découverte de l’évolution des mécaniques et matériels de jeu de société du Néolithique à nos jours, ainsi qu’une approche de leurs liens avec les sociétés qui les jouent.
 
Conférence : https://www.youtube.com/watch?v=e8BurzQFgyo
Reconnaissance du produit culturel : Enjeux et état des lieux (Conférence FIJ 2024)
Conférence enregistrée à Cannes le 24 février 2024 à l'occasion du Festival international des jeux.
On considère qu'un produit culturel est porteur de sens et de valeurs qui contribuent à la diffusion de la culture. Les jeux de société entrent dans cette catégorie en intégrant en permanence des références culturelles, des mécaniques complexes, et en créant des espaces d'exploration et de partage culturel. Comme nous le développerons lors d'une autre conférence, le jeu va aujourd'hui au-delà du simple divertissement, en abordant des thèmes sociaux et culturels profonds. Il bénéficie actuellement d'une reconnaissance croissante en tant qu'objet culturel, avec une intégration grandissante dans des institutions culturelles. Une récente question parlementaire sur la reconnaissance du jeu de société en tant qu’œuvre de l'esprit souligne d'ailleurs cela, en soulevant de nouvelles problématiques.
Au fil de cette conférence, nous explorerons des questions cruciales, examinant le potentiel du jeu de société en tant qu'objet culturel et l'impact de sa reconnaissance sur les autrices et auteurs. Nous nous pencherons sur les évolutions récentes et les perspectives futures pour cerner les enjeux et les opportunités qui découlent de cette intersection entre culture, jeu de société, et propriété intellectuelle. INTERVENANT.ES :
- Benoit Turpin - Auteur -
Président de la SAJ - Maud Charmel - Illustratrice - Membre de la CIL -
Christian Molinari - Editeur - Président de L'UEJ -
Bernard Cabarrou - Musicien et Graphiste - Ex Directeur d'un centre culturel
Animateur : Gaëtan Beaujannot

 

 

Conférence d'Henri Kermarrec sur l'histoire des jeux et parrallèle avec la société; .

 

Je partage cette conférence intervenue dans le cadre du festival  Rennes en jeux
Merci de ce bel éclairage !

 Chapitrage : 0:00 Introduction 1:53 : Jeux primitifs 3:00 : Antiquité, jeux de hasard et de parcours 12:21 : Antiquité & moyen-âge, jeux de pions sans hasard 20:50 : Renaissance, la carte à jouer 25:24 : Epoque Moderne, le jeu de l’oie 46:24 : Jeu de Société Contemporain 01:02:43 : Récapitulatif et Conclusion 01:07:43 : Questions / réponses

 

quelques points de mon choix dans le temps d'explication qui me permettent de m'y retrouver:

au début les jeux et la divination

5:50 les dés originels à découvrir

9:36 le monde en cases (// petits chevaux) : senet etc

12:30 gout du calcul, stratégie militaire : mancala, veiqi , go tafl Tablut (échecs dames)

     -échecs origines controversées;à 16:02 jeux de mots échec et mat // xianqi shogi

    - sémantique : pions anonymes, figures nommées représentations de la société

    19:50 apparition de la dame (les enragées) 

21:00cartes: jeux populaires et bourgeois liés à l'imprimerie (accessible) : jeux de 52 cartes                             représentation société,renforcement normes sociale
        tarot puissances temporelles au dessus des puissants mortels

25:26 jeux de l'oie : représentations multiples , pions hétéroclites qui expliquent les pions                 monopoly
            // serpent et echelles (27:20)
            28:05 les jeux moraux : nouveau jeu de la vie humaine manoir du bonj=heur                         (puritain, jeu de la
vie MB (responsabilité individuelle) 

            30:35 jeux politiques: jeu de la revolution française, jeu de lois, jeu de suffragettes

            32:45 jeux de colonisation (darwinisme social, compétition)

35:10 jeux dit modernes liés au divertissement (on veur du fun)    
        le jeu du supermarché, jeu de bourse jeu de mots (base blanc manger coco)

36:50 Monopoly retour sur lizzie magie lordsland game  contre l'appropriation des terres
            prosperity suite en jeu coopératif pour faire valoir le service public

            1965: recupération du jeu, tentative vente à Parker
                    rachat par Parker du jeu à Lizzie magie: ironie du monopoly: vitrine du                                 capitalisme/ fort impact culturel

42:40 repise du jeu life en 1960 le jeu de la vie   thème rêve américain. échec (refus du                 changement capitaliste
    
    45:00 jeu de la vie réelle 1988 cases horribles 

46:30 jeux de société contemporains : mondialisation du jeu, explosion créativité thème, mécaniques ..
    
        1900/1960: jeux de simulation
    
        1960/1990: contre culture: science fiction pop, imaginaire: D&D JdR
    
        1979 création du spiel: le lievre et la tortue
    
        1980 jeux de civilisations
    
        1990/2010 jeux portails (gateway) pour ouvrir le jeu à tous
    
        2010/2024 eurogames, KS explosionde productions

49:35 Kriegspiel vers le jeu de role , le wargame figurines ...etc

51:25 courants culturels 

        - ameritrash: s jeux de simulation, longs  reposant sur 4x (explore, expend, extract,                 exterminate

        - a l'allemande: jeux moches , centrés sur mécaniques , élégance de mécanique temps             de jeu plus court , peu d'interaction directe (liée à culture Allemagne démilitarisée et             jeux en famille), on joue chacun dans  son coin, jeux de gestion et de developpement 

    - eurogames : 54:09 fusion des 2 premiers:
      coopératifs (culture post Vietnam) le verger, pandemie, chevaliers de la table ronde;             JCC magic succès planétaire 600 millions de cartes vendues, à l'origine du deck building
       legacy: risk legacy (évolutif irréversible) moment unique, unlock

58:36 les jeux d'auteurs au 21eme siècle repose sur la propriété littéraire et artistique.
            avant statut d'inventeur de jeu = concours Lepine
            1988 phase du sous bock reclamant le nom des auteurs sur la boite
            2012 Création collectifs régionaux
            2017 création SAJ (syndicat) 

1:02:50 évolution du game design dans JdS , frise du temps, age d'or depuis 30 ans

1:04:50 conclusions : jeu reste relié à l'enfance , JdS doit acquérir sa maturité culturelle, s'autoriser le pamphlétaire etc (comparaison films :liste de Schimmler ) dépasser le divertissement

1:06:30 jeux produits en Chine Quid avenir ? subventionnable ? incompatibme roduit commercial 

1:07:45 questions 

        jeux contestataires exceptions , jeux éducatifs et pedagogiques , seroious games,
        ref livre persuasive games; demonstration valeurs par mécaniques , utilisées en pub,             politique et éducation

        1:12:08 formatage auteurs du à obsession rentabilité, objet commercial , moins                         d'expérimentation .... problème pour évi=olution vers obet culturel
        1 smic = 50000 boites vendues d'un jeu à 20 euros

        1:20:22 TVA à 5.5 % pour Dixit décision régionale

        1:22:00 reconnaissance objet culturel

        1:24:60 dépôt légal,cadrage droit d'usage (ludothèque , bars à jeux)

        1:25:30 différence écoute parlement gouvernement

        1:27:02 enregistrement BNF moyens ?

        1:29:00 surproduction matérielle des jeux exception microgames ..etc se heurte à habitudes de consommation, peut changer avec contexte , responsabilité environnementale ...émergence de projets indépendants en ligne.     

 

Avec Cet ajout à la conférence

 Pour en savoir plus sur le sujet, on vous recommande :
• une conférence de Jean-Louis Cazaux sur l’histoire des échecs :
https://www.dailymotion.com/video/xi29sk
• les deux magnifiques vidéos de Manuel Rozoy sur l’histoire du jeu de société contemporain :
   • Le jeu de société contemporain - Part...  
• La lecture de quelques livres, qui entre autres ont servi de références pour la conférence :
l’Histoire des Jeux de société de Jean-Marie Lhôte ;
Critical Play de Mary Flanagan, et Playing Oppression de Mary Flanagan et Mikael Jakobsson ;
It’s All a Game de Tristan Donovan ;
History of Board Games other than Chess de H.J.R Murray ;
Board and Table Games from many civilizations de R.C. Bell ;
Eurogames de Stewart Woods.

 


 

dimanche 7 avril 2024

endeavor... parlons vrai !

 Endeavor est un des derniers jeux que j'ai découvert dans la ludothèque que je pratiquais lorsque j'habitais dans le Perche (coucou mes amis de Ludoperche !) que j'ai quitté en 2010.

un marron bien affiché !

Et depuis je n'y avais pas retouché. Lors de  sa réédition (améliorée) en 2020, j'avais été tentée ...mais tant de jeux nous donnent envie que j'ai privilégié d'autres choix en gardant ma vieille boite Ystari (fétichisme inside !)

Mais cela m'avait donné furieusement envie d'y rejouer ...le contexte sanitaire que l'on a subi, les débats largement poussés par le wokisme sur notre passé colonial m'auront fait beaucoup cogiter avant de le proposer en soirée jeux.

Le voilà donc de sortie..Et présenté comme il se doit dans le contexte.
Autour de la table nous y sommes particulièrement sensibilisés puisque nous avons une jeune joueuse ..On a donc à cœur de lui expliquer comment ce jeu s'inscrit dans une histoire, notre histoire pas très glorieuse mais que nous avons à assumer.

attentive notre jeune joueuse n'en perd pas une miette

Nous voilà parties à lui présenter comment au 18eme siècle l'âge d'or de la navigation (l'âge d'or de la voile est le sous titre de la nouvelle édition) a poussé les compagnies  à parcourir les mers en vue d'ouvrir de nouvelles voies, des ports de par le monde pour accueillir la flotte et aussi de conquérir des villes pour en faire des comptoirs commerciaux exotiques .... Nous ne passons évidemment pas sous silence que s'installer ailleurs c'est s'installer chez autrui ...et que les peuples qui nous ont vu arriver pour certains accueillants au départ ont vite déchanté devant notre politique de pillage.

ET comme si ce tableau de désolation ne suffisait pas, les colons se sont battus entre eux pour gagner les meilleures places ...
Le pitch de cette version est "Lorsque les cartes du monde seront complètes, votre empire s'élevera-t-il au dessus des autres " ? 
Et cette soif d'être le plus fort parmi les forts est représentée par le pion 1er joueur: une couronne pour être le roi du monde !


Une fois tout ça dit on déplie la carte, on y voit l'Europe présentée comme presque centrale et les "territoires " autour ...

Au début du jeu seule l'Europe est ouverte, chacun des joueurs et joueuses  ne peut s'installer que là. Tout au plus peut on  faire quelques incursions sur les autres territoires ...qui restent encore un peu maîtres de leur destin..

notre "terrain de jeu " !Rien moins que le monde entier sur une carte !

Pour les ouvrir à la débauche de prise de position sur terrains conquis , il faut d'abord parvenir à ouvrir toutes les cases qui feront gagner le gouverneur local par celui ou celle qui aura le plus travaillé à l'ouverture de ces voies maritimes ...en y affrétant ses navires.
Une fois cette fraction de la carte ouverte on s'en donne à cœur joie pour occuper  ou attaquer les comptoirs.

en haut la carte de gouverneur (ici d'Inde) puis plusieurs cartes gagnées dans différents territoires: Amérique du Sud, Afrique Caraïbe et Europe élargie a toute la Méditerranée, en bas les cartes esclaves

A chaque fois qu'on pose un pion sur une voie ou une ville , les jetons commerce qui y avaient été installés au hasard en début de jeu sont gagnés et permettent d'upgrader nos possibilités d'installation sur 4 pistes; industrie (niveaux de construction), culture (croissance du nombre de jetons population dont on peut se servir), finances (salaires qui permettent de reprendre des pions actions) et enfin politique (les cartes que l'on peut stocker , les cartes esclaves ne comptant pas ...jusqu'à ce que la carte abolition de l'esclavage change la donne) 

Même si mon exemplaire du jeu est un vrai archétype des jeux des années 2000 dits à l'allemande dans les tons marronnasse , on voit bien qu'on peut s'immerger dans l'histoire par les mécanismes mis en place ! 

les bâtiments qui ouvrent les actions et permettent de gravir nos pistes

D'autant que les bâtiments que l'on construit en fonction de nos possibilités , ceux là mêmes que nous activerons pour faire les actions, en disent long: Le premier donné sur notre plateau est une ravissante maison coloniale !

plateau personnel: on y voit les pistes d'amélioration, les places pour les batiments à construire à côté de la maison coloniale et les place pour les cartes et celles de gouverneurs

 

Il n'est donc pas anodin que nous nous sommes cantonnés en Europe en début de partie et que les incursions que j'essayais de faire pour être suivie en territoires vierges n'ont pas été la première stratégie des joueuses ..

Chacune augmentait ses possibilités sur les pistes ...mais à investir dans les infrastructures sans pouvoir en tirer le meilleur parti, force est de constater qu'il est devenu évident pour tous qu'avec cette force de frappe, il allait devenir intéressant voire indispensable de s'ouvrir de nouveaux horizons !...et voilà comment l'engrenage nous aliène ...
SI ça s'est pas une leçon d'histoire et de philosophie en live !

En poussant notre logique, dans les deux derniers tours il a même fallu "absolument" attaquer ceux que l'on voyait un peu trop puissants sur le plateau ....
Erreur fatale , pendant que se livrait cette bataille , en silence, et sans qu'on y prenne garde la véritable gagnante se développait en pillant les actifs (cartes ) des territoires ...et c'est ainsi qu'elle a remporté la partie...

l’abolition de l'esclavage qui affaiblit les concurrents et apportent un beau bonus en points de culture et aussi en points de renommée ...

On lui accordera néanmoins que dans son intérêt et surtout pour affaiblir ses concurrentes elle libérera les esclaves ...une action dont l’histoire la remerciera mais dont les mobiles sont discutables ....
Quand je vous disais qu'on disséquait les mécanismes de notre passé ....

Le jeu démarre très lentement, on se dit que 7 tours c'est court vu l'amplitude de la carte ...Mais c'est qu'au début on n'a qu'une action disponible et que notre progression sur les pistes va démultiplier nos possibilités et nos actions possibles à chaque tour .

A 5 nous avons trouvé le jeu un peu long...mais si immersif contre toute attente !
Et que dire de cette mise en situation de notre jeune joueuse .

le verso d'un plateau joueur peut servir pour présenter les batiments (sauf lorsqu'ils sont tous utilisés comme sur cette partie à 5 joueurs)

Je ne suis pas pour masquer les  exactions et erreurs commises par nos civilisations.
S'il est parfois dit que les mécanismes d'un jeu peuvent de façon subliminale modeler nos comportements (compétition , combats etc) , ils peuvent aussi être à l'origine de la compréhension (et non l'excuse) des comportements ...et ce afin de sentir le "point de bascule" qui peut être devant nous, afin de l'anticiper et de s'en préserver.

Malgré cela un jeu reste avant tout un jeu et celui là est diablement bien fait dans sa montée en puissance et la diversité des choix que nous avons à faire

Ce qu'il faut reconnaitre aux mouvements actuels contre certains thèmes dans les jeux, c'est qu'ils nous font prendre conscience de la présentation à en faire, et des mécanismes psychologiques mis en jeu.
Pour ce jeu là , cela a même apporté une nouvelle profondeur, l'accent porté à cette lecture m'a réellement transportée ... dans le jeu et au delà .

Il n'y a pas à dire ce jeu reste une merveille !

Je n'ai pas vu la nouvelle version enrichie présentée ici ci dessous, mais  je sais qu'un nouvel opus sur un thème plus durable et plus accessible aux familles arrive tout bientôt sous le nom d'endeavor eaux profondes (projets scientifiques tentant de préserver la vie marine) ...à suivre donc !


Un jeu de Carl de Visser et Jaratt Gray illustré par Joshua Cappel



samedi 6 avril 2024

soirée jeux du 5 avril poissons et bateaux ...

 Encore quelques frayeurs d'organisation pour cette soirée entre désistements et avis de présence ...mais comme toujours ...tout va bien !

Il faut dire que cette soirée est une date de report, le weekend de Pâques n'ayant pas été propice à la tenue de notre rythme ...(et le mois de mai sera pire !)...
On a donc légèrement fait glisser le thème de des œufs... vers les poissons d'avril ...et leur milieu naturel

On joue derrière cette vitrine !

On propose deux jeux en ouverture : un sur la pêche et les poissons...et un sur la navigation, en d'autres termes sur les bateaux partis à la découverte d'autres mondes pour coloniser les terres rencontrées .

Forcément ce dernier  thème demande un peu plus de contextualisation mais c'est notre histoire ... qui se rappelle à nous violemment aujourd'hui

Dans Endeavor, les joueuses (puisqu'il s'agissait d'une table de joueuses...) partent d'Europe, seule territoire qui leur est ouvert ...et vont tenter de se placer dans les autres lieux pour conquérir des villes et s'octroyer des voies maritimes...

Endeavor ...version du jeu de 2009 depuis réédité

Comme toujours à la présentation, ça parait une usine à gaz mais l'iconographie , la répétition font que chacun s’approprie assez vite le mécanisme ...heureusement car il y a une véritable montée en puissance de nos possibilités au fur et à mesure que nous obtenons des pions et cartes qui upgradent nos actions...
On s'est beaucoup cantonné à L'Europe au début et puis il a bien fallu devenir de vilains colons quand le territoire s'est trouvé rempli.
Erreur de débutants , on a tous aussi recherché l'amélioration sans assez prendre en considération qu'il fallait transformer ses moyens en résultats en recherchant un maximum d'actions, certains ont réussi à se rattraper d'autres moins !

plateau individuel où l'on aperçoit les pistes d'améliortion, les places pour les batiments/actions et pour les cartes

On était au coude à coude mais le dernier tour d'une joueuse fut un festival de bonnes pioches à l'optimisation et concentrée sur ses dernières actions , elle a capitalisé une dizaine de points sur la fin qui ont fait la différence au score.
Je vous passerai sous silence (en fait pas vraiment) qu'elle s'est plainte toute la partie de ses erreurs passées .En effet la carte était couverte de pions de la couleur d'une autre joueuse trompant un peu notre vision de la joueuse à contrer.

Notre "terrain de jeu" !😨

Notons cependant que la  soirée d'avant à  à motiver notre plus jeune joueuse et sa mère à être "méchantes" dans les jeux a porté ses fruits .
Tandis que notre joueuse de la gagne s'agaçait de voir tout le monde s'acharner contre elle et à mauvais escient ,
leur joie à porter cet habit là le temps d'un jeu  était évidente (même si elles se réfugiaient derrière le responsabilité que je portais de cet apprentissage)
Notre plus jeune joueuse très concentrée jubilait de nous voir nous écharper et malgré sa journée scolaire chargée, elle a tenu la partie sans signe de fatigue


A 5 et en décomposant les actions (comme toujours sur une première partie) le jeu nous a paru un peu long , d'autant que comme le dira la gagnante, il est assez difficile de prévoir ses actions avant son tour

Cette partie en appelle une autre qui ne se jouera pas de la même façon , tout le monde a apprécié et la joueuse qui se dit peu à l'aise avec la stratégie s'y sent prête, c'est dire !
Il est clair que ce jeu demande une planification à plusieurs tours d'avance et en même temps une adaptation permanente aux changements intervenants sur la carte .

En avant pour la partie de pêche !
 

On dit qu'il a été long et pourtant alors que notre partie est achevée, boite rangée à côté ils sont toujours sur Freshwater fly, jeu dont le thème  simule si bien la pêche à la mouche et dont les mécanismes de gestion  reposant sur le  draft de dés, la collecte de cartes ...demandent un peu de "finesse" 😏

l'onde tranquille offre ses trésors

Clair que ce jeu est immersif, le matériel de toute beauté ...on s'y croirait.
Mais voilà à cette pêche là on ne pourra pas tout faire: faut-il tout miser sur un gros coup et perdre les possibilités de dériver à la suite, la jouer moins ambitieux et pas à pas faire grossir sa collection de moins gros calibres ...chacun choisira sa voie !
Dériver vous permet d'obtenir des possibilités de ferrage grâce aux mouches si chères à la passion de Jean François qui orchestre ce jeu.
Encore faut-il avoir la bonne mouche qui correspond aux larves présentes dans la rivière. Cela demande une attention particulière à la vie de la rivière (tous les pêcheurs vous le diront !), mais celle-ci change aussi à chaque manche !

le moulinet ... objet de toutes les attention des pêcheurs !

Mais bien ferrer ne suffit pas, le poisson n'est pas encore dans l'épuisette comme dit un joueur! il faut le fatiguer, surtout les gros.  Comme dans la vraie vie, pêcher gros demande d'être outillé pour et le moulinet du jeu très bien vu peut être renforcé pour y parvenir 

C'était drôle d'entendre les commentaires autour du jeu ...Hors contexte c'est toujours un moment savoureux.

ça se corse un peu dans le lancer !
 

On a frisé le scandale ...car à un tour près le jeu était remporté par un concurrent du seul pêcheur  à la table mais ce dernier il a plié le jeu juste avant !


 

mouches du pêcheur !
mouches du jeu ! réaliste, non ?

Après le jeu ...nos joueurs parlent pêche et s'inscriraient presque à pratiquer ...Rien d'autre à dire sur ce jeu ...il convainc  des joueurs pour qu'ils deviennent des pêcheurs à la mouche ...
Pas de meilleur critique je pense que cette réussite là !

Mais comment se fait il que sans que ce soit dans nos habitudes de vie des uns et des autres , ni dans les façons de faire de notre asso , on finit souvent par des tables de joueuses à côté de tables de joueurs...Les thèmes pêche et colonisation n'avaient quand même pas de raison d'amener à ce regroupement de genres ! 

des eaux profondes qui m'ont engloutie ! Non je ne veux pas sourire !

Pour finir et en attendant la fin de la partie de pêche on lance à 3 un petit deep sea adventure ... où j'aurais vraiment la guigne aux dés et tandis que les deux autres joueuses se querellent aux points  sur la planète des quarante et cinquante points je finis lamentablement à 6 points perdant même mon dernier trésor en ne remontant pas au sous marin lors de la dernière phase ! On a ri de voir les dés s'acharner ! C'est drôle de voir les deuxième et dernière manches pas du tout jouées comme la première , je ne peux que saluer la prestation de mes partenaires .

Cette soirée nous donne très envie de nous retrouver très vite  et qui surtout resserre les liens entre nous et engendre plein de choses à se dire (et se remémorer)  quand on se rencontre en dehors de notre tripot !

lundi 1 avril 2024

helas tout a une fin...le week end prolongé aussi !

Ainsi donc nos âniers joueurs vont nous quitter pour rejoindre Paris ...

On sera tristes nous aussi ...Le train part de la gare d'Uzerche vers 14 heures ...encore une matinée à la campagne sous le soleil (décidément la météo s'est complètement trompée !)

Mais ce matin,  puisqu'Idylle et Raboliot sont encore à Uzerche , c'est la roulotte qui consolera le plus jeune si triste de ne pouvoir faire son câlin à ses ânes préférés !

la roulotte de jeux ... en plein milieu du terrain devant le gîte

Et ils s'en sont donnés à cœur joie dans cette roulotte installée là pour eux !

la roulotte ..pleine de secrets que nous n'avons pas à connaître ! Mais que Gabriel, Juliette et Joachim se racontent !

De 9 heures à midi ils l'ont tour à tour imaginée installée en Afrique, dans le désert ou au bord de la mer ; y ont adjoint un mirador qui a requis la présence du plus grand pour conforter l'installation ...

le plus grand appelé à la rescousse arrive par le pont d'escalade pour aider ses plus jeunes frère et soeur et repart enregistrer la partie de sky team de ses parents pour être fin prêt à prendre le relais en tant que pilote ou copilote !


Pourtant le grand était très attentif à la partie de Sky Team que ses parents disputaient au soleil devant le gîte , abrités du vent ... Cette terrasse est vraiment super bien pensée ,au sud  le mur prend et restitue la chaleur et la grande maison l'abrite des vents d'est ...comme aujourd'hui !

un petit coup d’œil aux enfants en cours de partie !

Un rêve pour jouer tranquilles tout en surveillant les enfants et leurs installations de plus en plus osées autour de la roulotte . 

Ainsi donc Monsieur , peu enclin aux jeux se sera laissé embarqué dans cet avion !
Madame est ravie de partager ce moment ludique !

Sur le départ , au moment des adieux nous apprenons que.nous avons tapé dans le mille sans le savoir  avec le choix du jeu ! Madame a travaillé dans l'aéronautique ...et s'imagine déjà propager le jeu auprès de ses anciens collègues ...

On parle aussi  un "jeu" avec les plus jeunes la planche des pirates a bien fonctionné et avec le plus grand Fluffy Valley est une super réussite et les parties se sont enchaînées!

Le Perplexus aussi ...arrivé à 92 ! et il en est fier ! et compte améliorer son score encore !

Seule la boîte des musiciens de Brême n'a pas été encore ouverte ...Un comble pour des petits âniers ! D'autant qu'ils se régalaient à l'avance de revivre ce conte qu'ils connaissent !

Mais ils promettent déjà de revenir pour continuer les découvertes, surtout qu'ils n'ont pas de voiture et que la proximité de la gare leur permet "un service clés en mains" (sic)
C'est vraiment facile de venir les chercher .

sur le départ à la gare...

La ligne Paris-Uzerche propose en moyenne 4 trains directs auxquels on peut ajouter les liaisons avec changements à Limoges pour un trajet d'une durée d'un peu plus de 4 heures Lorsque nous nous étions installés, cette possibilité de venir sans voiture était un de nos critères de choix d'un lieu et nous n'avons guère eux que de purs Parisiens (intra muros) qui ne possèdent pas de voiture qui ont profité de cette opportunité..(cet été encore une famille est venue et a loué sur place )
L'avenir nous dira si le tout voiture perdurera ..

On est toujours heureux de réunir des familles autour des ânes et des jeux ...
Cette fois on ne connaissait que leur penchant pour les ânes mais n'imaginions pas que les jeux feraient mouche !

le dessin de Joachim inspiré par le weekend avec les ânes . Bravo et merci à lui !

Nous constatons que notre retraite nous permet de nous rendre, nous et nos ânes,  plus disponibles pour nos hôtes ... Ça nous plait !...


la terrasse chauffée aux rayons du soleil en ce premier avril , idéale pour jouer !
on aime voir notre adage

"il fait beau , promenons avec les ânes, il fait moche ou nuit : jouons !"
prendre vie  sous nos yeux

  Faire des âniers des joueurs et des joueurs des âniers est un peu la marque de notre
  "ludogîte des ânes" !

 

une photo souvenir prise par nos vacanciers du weekend


Merci à Antoine et Isabel  pour les photos transmises

 

Edit découvert après leur départ ...

Un pont levis érigé par les enfants pour être tranquilles  ! A bon entendeur, salut !

 

weekend de Pâques au gîte ...deuxième journée

 Il fallait bien occuper les enfants excités par la venue imminente des cloches ....
Et ce fut avec grand plaisir qu'ils se prêtèrent aux jeux de société choisis pour eux ...

Après quoi il allait se soi que les câlins du matin aux ânes ne devaient pas faire défaut en ce jour de fête et c'est à une véritable course aux fleurs de pissenlit que se sont livrés les enfants pour les offrir aux ânes ...


Une friandise en appelant une autre....il était temps aussi pour eux d'enfin se livrer à leur propre quête aux divers chocolats déposés dans le terrain devant le gîte ...
Et alors comment faire pour ne pas tout manger avant le repas .... il y a du avoir négociation t organisation.... Nous avons juste pu voir le plus grand se réfugier dans sa manipulation du perplexus emprunté la veille, chaperonné par sa sœur qui ne manquait pas d'encouragements devant la perplexité (!!) de son frère à faire circuler la bille !!

 

Après le repas une belle balade allant du gîte à Uzerche était prévue avec les ânes...le ciel était un peu couvert ...autant prévoir le plan B...ce qui ne les a pas empêché d'enlever les pulls sur la route Napoléon quand le soleil y dardait de tous ses rayons.



C'est Jean François qui s'en est chargé avec plaisir vu qu'i'l attendait nos marcheurs en pêchant dans la Vézère à Uzerche ... comment lier l'utile à l’agréable, il avait la solution !

Il a donc ramené la joyeuse bande en voiture en laissant les ânes sur les coteaux d'Uzerche  pour la nuit et ce n'est qu'à leur arrivée au gîte qu'il a commencé à pleuvoir ..


Sur le retour, les enfants n'étaient pas bavards, la fatigue aidant, mais ils n'ont pas oublié de charger dans le coffre leur bâton de marche glané sur le chemin qui signe définitivement leur statut de pelerin-marcheur !

Uzerche : vue du viaduc dessin au bic de Valentine Cottrant/ 2023
 

Ils auront ainsi pleinement profité de la balade ...qui les a conquis, les vues du viaduc sur la vieille ville sont magnifiques ... et font un lien village campagne de toute beauté .
Leur bâton doit même faire le voyage retour par le train jusqu'à Paris...mais ça c'est une autre histoire .


Photos aimablement envoyées pour le blog  par la famille que je remercie .

dimanche 31 mars 2024

un week end de Paques avec les ânes...et finalement avec les jeux aussi !

Nous avons fait des jaloux...en effet les enfants de la famille que nous avons accueillie au gîte ont préféré aller faire le câlin du matin à leurs animaux fétiches qu'à leurs parents !!! 

Il faut dire que ça fait plusieurs années que ceux là se connaissent !
Cette famille fait un petit bout du chemin de Compostelle (version voie de Rocamadour en Limousin) chaque année avec nos ânes....mais à force ils arrivaient un peu loin de chez nous, donc il y a deux ans on  leur avait conseillé de joindre d'autres collègues pour continuer le chemin...
Surprise !! L'an dernier ils avaient trouvé une autre solution que la nôtre:  reprendre le chemin là où ils l'avaient commencé mais cette fois vers le nord....et Bénévent l'Abbaye
En effet les enfants s'étaient attachés aux ânes et voulaient retrouver les mêmes compagnons de route.

Mais cette fois on leur disait que c’était vraiment la dernière, qu'on prenait notre retraite ... qu'on gardait quelques ânes pour la famille et nos hôtes au gîte
mais cette année comme chaque année avant, ils eurent encore cette si délicate attention de nous adresser leur vœux de bonne année avec la petite famille en photo ...

C'est dire combien ils faisaient partie de notre petit cercle ...et de ceux qu'on allait fatalement perdre de vue à regret !

les copines dans le pré devant le gîte suivent le départ dans l'allée...
 

Eh bien les voilà installés dans le gîte pour ce weekend  de Pâques et prêts pour marcher avec leurs ânes de cœur !!
Sur que nous sommes touchés de cette obstination et surtout de l'amitié des enfants pour les ânes .

Ainsi donc ils ont retrouvé Idylle et Raboliot qui les avaient accompagnés l'an dernier , Rodéo leur premier compagnon de route étant partis vers l'Ecosse ...

Et c'est parti pour la balade !

Et pourtant, vu la météo annoncée , nous nous disions qu'ils allaient être si déçus de ne pas pouvoir se promener aussi longtemps qu'ils l'auraient souhaité

Le vendredi soir ils arrivaient à la gare sous une pluie peu accueillante... à vrai dire un déluge !

preuve du beau temps, un lézard se chauffe au soleil sur la fenêtre !

Et puis , la météo s'est un peu trompée et nous ne nous en plaindrons pas ...  car dès le samedi  ils profitaient su soleil avec un repas mangé sur la terrasse avant leur départ pour la promenade avec les ânes ...

Jean François apporte l'itinéraire pendant que tout le monde s'active à la brosse !

Comme il avait plu avant , nos ânes demandaient à être brossés et plus que de coutume, ils s'étaient roulés dans la boue...ce qui n'a pas effrayé nos petits âniers et leurs parents munis de brosses et d 'étrilles ... 

derniers réglages : des étriers un longs à remonter !

Consécration suprême, ayant bien grandi ils pouvaient profiter d'une selle westtern sur Raboliot tandis qu'on installait un bât pour le plus jeune sur Idylle ...et hop grand départ pour l'aventure ! Quelques heures de marche autour du gîte avec au programme, des champs, des bois, un ruisseau et même un magnifique château sur le parcours !! 

château du Pin a Salon la Tour
château du Pin

 Mais nous ne sommes que fin mars et le soir ...la fraîcheur tombe.... 

et là surprise !!

Nos âniers s'intéressent aussi à la ludothèque de notre ludogîte ...oh "'c' est juste pour les enfants" ," c'est une super idée" nous disent nos hôtes ...

et puis petit à petit ils disent aussi avoir regardé par curiosité le site des ludogîtes ...Et puis Madame se rappelle avoir été joueuse dans sa jeunesse en Espagne...que de souvenirs remontent à la surface...Monsieur , lui, n'est pas joueur...

Après la sélection de quelques jeux pour les enfants , un jeu à 2 pour les parents est glissé dans la pile ...Madame est ravie 

 On attend la suite .... 

Ce matin c'est jeux en famille au gîte ...on s'y attendait

Hier ils ont tenté Sky Team une fois les enfants couchés....
Et joué en partie apprentissage en parcourant les règles et en parlant beaucoup entre eux ...C'est de la triche...à retenter pour de vrai .... on aura peut être la suite de l'histoire demain !